Les témoins de l'enfer cybersexuel Les témoignages de sexoliques Les témoignages des conjoints   Les témoignages de ceux qui décrochent
Temoignages de pornodependants name=
Faites le Test pour savoir si vous êtes  accro ou non à la Pornographie
Pour commencer à décrocher
Si vous rechutez ne perdez pas espoir
Tous les conseils pour décrocher
Le sevrage de A à Z
Tout sur la sexualité compulsive
Les fantasmes et la Réalité
Dépendance au Chat sur internet
L'enfer du cyber sexe
La pornographie, sujet tabou ?
Venez rejoindre les dépendants et conjointes de dépendants pour partager cette addiction

 

Les sondages et la réalité


Récemment, je suis allé faire un tour sur le Forum de dependance-sexuelle.com/ et j'y ai trouvé un sondage sur la fréquence des rechutes chez les dépendants sexuels.
A la question "
Au bout de combien de temps rechutez vous ?" voici ce que 147 dépendants ont répondu :

sondage sexe

Je me suis alors mis à la place d'un nouveau venu sur le Forum et j'ai immédiatement pensé "Si seulement 3% s'en sortent, je ne suis pas près de commencer le sevrage!"
Mais en fait, ce sondage ne reflète que partiellement la réalité.
Pourquoi ?

- tout d'abord, les 147 internautes qui ont voté sont ceux qui visitent régulièrement le Forum, donc un public ciblé. Dans ces pourcentages ne figurent pas ceux qui ne sont pas encore accros et ceux qui ne sont pas conscients de l'être (et ce sont les plus nombreux!).

- Comme le font remarquer certains internautes dans les commentaires qui suivent ce sondage, les tranches indiquées sont trop larges ou pas assez. Ainsi, on ne trouve pas clairement indiquées les périodes dont je parle sur ce site : les fameuses rechutes des 3 jours, 3 semaines, 3 mois.

- Ne figurent pas dans ce sondage ceux qui en sont sortis et qui ne viennent pas le signaler sur le Forum. A mon avis, ils viendraient augmenter de 3 à 7% la dernière ligne.
C'est un fait, c'est peu mais c'est déjà pas mal! Car la réussite d'un sevrage dépend à la fois de la volonté de s'en sortir, d'un environnement favorable (conjoint, amis) et surtout des moyens que l'on se donne pour y parvenir. Or la sinistrose, la solitude et la peur qui règnent actuellement sur notre monde n'arrangent guère les choses!

Enfin, ne figurent pas dans ce sondage ceux qui m'écrivent pour me dire qu'ils s'en sortent mais... sans ordinateur, ou ceux qui m'assurent qu'en consommant du porno à doses homéopathiques, ils ne se considèrent pas comme accros (je leur réponds : tout dépend de la fréquence des doses!). Bref, ne jugeons pas de la solution de l'un ou de l'autre, pourvu que l'équilibre affectif soit préservé au sein du couple, et que les célibataires puissent retrouver la joie et le plaisir de partager.
J'en profite pour rappeler aux dépendants qui ont entamé un sevrage que les rechutes sont fréquentes durant la première année, donc qu'ils évitent de culpabiliser et/ou de faire partager leurs rechutes à leurs partenaires. Rappelons également qu'il est vain de "lutter contre" et que le don de soi est le meilleur garant de la réussite. Donner et réapprendre à partager sont les clés du sevrage.

Et puisqu'on parle de sondages, j'en soumets un à l'animateur de dépendance-sexuelle.info : "Que vous apporte le sevrage?"
La lucidité sur le sexe virtuel ? Un espoir? Une conscience plus aiguisée? Un meilleur contrôle du désir? Le retour à la vie "normale"? L'ouverture du coeur? Un soutien moral? De la force intérieure? Le courage de se battre ?

Bon courage à tous.

Orroz

 


Le Livre d'Orroz