Les témoins de l'enfer cybersexuel Les témoignages de sexoliques Les témoignages des conjoints   Les témoignages de ceux qui décrochent
Temoignages de pornodependants name=
Faites le Test pour savoir si vous êtes  accro ou non à la Pornographie
Pour commencer à décrocher
Si vous rechutez ne perdez pas espoir
Tous les conseils pour décrocher
Le sevrage de A à Z
Tout sur la sexualité compulsive
Les fantasmes et la Réalité
Dépendance au Chat sur internet
L'enfer du cyber sexe
La pornographie, sujet tabou ?
Venez rejoindre les dépendants et conjointes de dépendants pour partager cette addiction
 
 

Acheter Les dangers du sexe sur Internet



LE CERCLE VICIEUX
de la dépendance à la pornographie

spirale de l'addiction sexuelle


Comment les pulsions de l'excitation débutent-elles?
Le plus souvent c'est à la suite d'une insatisfaction passagère (dans le couple ou au travail). Parfois, c'est une vexation ou des remontrances de la part du conjoint. Pour les célibataires, l'excitation débute à la vision d'une affiche sexy, d'une pub érotique à la télé ou d'une jolie fille assez dénudée croisée dans la rue. Alors, insidieusement, une sorte de rituel obsessionnel se met en place...

La spirale addictive comporte quatre phases principales:
La ritualisation, qui met en place dans la psyché une stimulation érotique (images de scènes sexuelles, scénario excitant, situation érotique). Plus le temps passe, plus l'envie de passer à l'acte devient pressant.
L'acte sexuel (visite à une prostituée, au sex-shop, aux sites X) qui commence par un plaisir à s'exciter, puis évolue en une frénésie pratiquement incontrôlable, et finit par l'éjaculation (avec ou sans plaisir).
Le désespoir, qui suit de près le sentiment de honte ou de culpabilité ressenti après le passage à l'acte. Une impression de s'être fait piéger, ou avoir, ou possédé envahit peu à peu la psyché, en même temps qu'un fort sentiment de dévalorisation et de fatigue.
L'obsession reprend dès qu'une excitation survient ou que le manque se fait ressentir et... c'est le cercle vicieux qui se remet en route.

C'est donc AVANT que l'obsession reprenne qu'il faut être vigilant.
Dès qu'une pensée de stimulation érotique survient, il faut la chasser rapidement de son esprit. Plus longue sera cette phase intermédiaire et moins rapidement l'obsession reprendra sa place dans la psyché.
Plus le temps passe et plus cette phase intermédiaire s'allonge:
de quelques jours, elle passe à quelques semaines, de quelques semaines, elle passe à quelques mois, jusqu'au sevrage définitif.

Il faut toutefois savoir que, comme pour les toutes les drogues, il faut parvenir à 18 mois d'abstinence pour être sûr que le sevrage est efficace. Mais déjà, au bout de six mois, on se sent moins tenté et au bout d'un an on mesure tous les bienfaits d'avoir arrêté.
Mais avant toutes choses, il faut mettre toutes les chances de son côté:

Commencez à décrocher

nouveau Diaporama sur la dépendance
du point de vue scientifique

Partager



Le Livre d'Orroz